Cocotte-minute, quel modèle choisir ?

Très apprécié pour son côté pratique, l’autocuiseur est un appareil électroménager qui a réussi à envahir nos placards depuis plusieurs années. Fonctionnant sur le principe de la cuisson sous pression, il offre un gain de temps remarquable dans la préparation des repas, allant des plus simples aux plus complexes. Aujourd’hui, avec l’offre du marché de plus en plus vaste, il est souvent difficile de s’y retrouver. Voici donc quelques conseils et astuces qui vous orienteront dans le choix du modèle idéal.

choisir son autocuiseur

La capacité

La capacité est le premier critère à prendre en compte lors de l’achat d’un autocuiseur. Pour cela, vous devez vous référer au volume de la cuve qui varie de 4 à 10 litres, voire plus. Il faut savoir que la capacité d’une marmite sous pression diffère aujourd’hui selon les marques et les modèles. Le modèle idéal doit donc pouvoir satisfaire toute la famille.

capacite autocuiseur

À titre indicatif :

  • une capacité de 4,5 litres convient pour la préparation d’un repas pour 2 à 4 personnes,
  • une capacité de 6 litres pour 4 à 6 personnes,
  • une capacité de 8 litres pour 5 à 8 personnes,
  • une capacité de 10 litres pour 7 à 10 personnes.

Le matériau

Le matériau de fabrication joue également un rôle important dans le choix d’un autocuiseur. Classique, le modèle en aluminium est particulièrement apprécié pour sa légèreté. Son prix est également plus accessible. Il faut tout de même savoir que ce type de cuiseur ne peut être utilisé que sur le gaz. Il reste également basique et la performance est souvent limitée.

Les modèles en acier inoxydable sont par contre réputés pour être robustes et résistants. À la différence des modèles en aluminium, ils sont compatibles avec tout type de feu, y compris les plaques à induction. Leur prix est plus élevé, mais c’est le prix de la qualité.

Le poids

poids autocuiseur

Contrairement à ce que l’on pense, le poids influe fortement sur le choix d’une cocotte-minute, afin de vous garantir une utilisation aisée et sécurisée. Aujourd’hui, il est très facile de trouver des modèles particulièrement légers, dont le poids se situe aux alentours de 3 kg, voire moins. Il s’agit plus précisément du poids à vide de l’ustensile. À cela s’ajoute ensuite le poids des aliments à cuisiner et de l’eau de cuisson. L’idéal serait donc de privilégier l’autocuiseur le plus léger possible, mais qui présente toutefois les performances et les caractéristiques qui correspondent à vos besoins.

Le système d’ouverture / fermeture

ouverture autocuiseur

Étant donné qu’une casserole sous pression fonctionne sur la base d’une cuisson à l’étouffée, il est important d’accorder une attention particulière à son système d’ouverture et de fermeture. Fiable et solide, ce détail jugé anodin vous garantira une utilisation entièrement sécurisée. 

  • Le système de fermeture à étrier

C’est le plus classique et le plus courant. Le couvercle est équipé d’un étrier et d’un bouton de serrage. Pour fermer l’autocuiseur, vous devez tourner le bouton de serrage à gauche afin d’abaisser l’étrier, et emboîter correctement le couvercle sur les bords de l’autocuiseur.

  • La fermeture par bouton poussoir

Également associé au couvercle, ce système est beaucoup plus pratique et promet une manipulation aisée. Le couvercle est en effet doté de mâchoires qui s’agrippent facilement aux bords de l’autocuiseur après une légère pression sur le bouton. Sur certains modèles, ce poussoir est remplacé par un levier. Les deux dispositifs permettent d’ouvrir l’autocuiseur d’une seule main.

  • La fermeture par couvercle rentrant

Encore plus performant, ce système de fermeture se base sur un système coulissant. Il suffit de glisser le couvercle sur la position de fermeture et le tour est joué.

  • La fermeture à baïonnette

Des modèles d’ultracuiseurs dernière génération présentent un mode de fermeture à baïonnette. Dans ce dernier cas, vous devrez tout simplement faire coïncider les flèches placées au niveau du couvercle et celles que vous trouvez sur les poignées. Une pression légère vous permet ensuite de fermer le dispositif en une fraction de seconde.

La soupape de sécurité

soupape sécurité autocuiseur

La soupape de sécurité est un élément clé qui joue un rôle décisif dans le bon fonctionnement d’un autocuiseur. Son rôle est de laisser échapper la vapeur dès que la marmite atteint une certaine pression en fin de cuisson. Elle permet ainsi d’ouvrir la cocotte-minute et de retirer le couvercle en toute sécurité, sans risque de brûlures. C’est pourquoi il est important de la considérer comme un critère de choix à part entière.

Les autocuiseurs proposés sur le marché présentent différents systèmes de soupape de sécurité. Le modèle le plus courant est celui qui équipe les autocuiseurs basiques, et qui laisse tout simplement échapper la vapeur en tournant sur lui-même. D’autres soupapes projettent la vapeur à la verticale ou à l’horizontale, en direction des parois du couvercle.

Les accessoires

Ne négligez pas non plus la qualité et la robustesse des accessoires lors de l’achat de votre casserole sous pression. Très utile, le joint a pour rôle de fermer hermétiquement l’autocuiseur, évitant que les liquides utilisés lors de la cuisson de vos aliments s’échappent. Soyez exigeants sur sa qualité, car il influe fortement sur les performances de votre appareil. Il en est de même pour les poignées. Elles peuvent être fixes, rabattables ou amovibles. À vous de choisir celles qui facilitent l’utilisation quotidienne et le rangement de votre appareil.

Les types de cuisson

types cuisson autocuiseur

Les autocuiseurs sont conçus pour vous accompagner en cuisine en toute circonstance, et réduire autant que possible le temps que vous passez à préparer vos repas. C’est pourquoi avant de jeter votre dévolu sur un modèle en particulier, il est préférable de s’informer sur les différents types de cuisson que l’appareil peut vous proposer. Dans la majorité des cas, un autocuiseur classique permet deux modes de cuisson différentes, à savoir à la vapeur ou à la pression. Les modèles les plus récents, et qui offrent une performance plus poussée peuvent proposer des programmes de cuisson précis et adaptés aux plats que vous prévoyez de préparer.

Les options additionnelles

Les autocuiseurs les plus performants du marché sont équipés de quelques caractéristiques additionnelles susceptibles d'influencer votre choix. Le minuteur est une option très pratique qui vous permet de cuisiner avec une grande précision. En choisissant un modèle doté d’un minuteur intégré, vous ne serez pas obligé de surveiller la cuisson. Les minuteurs les plus avancés sont même capables de détecter l’instant précis auquel la vapeur commence à s’échapper de votre casserole sous pression, et de stopper la cuisson, ou de se mettre en marche automatiquement en fonction du type de repas que vous préparez.

Certaines marmites sous pression disposent également d’un écran LCD qui vous permet de programmer du bout des doigts les modes de cuisson, les départs différés ou la fonction de maintien au chaud.

L’éco doseur limite pour sa part les gaspillages. Il vous indique la quantité d’eau nécessaire pour chaque type de plat.

L’autocuiseur électrique

autocuiseur électrique

L’autocuiseur électrique a le vent en poupe. Si vous prévoyez d’investir dans ce modèle, pensez tout de même à vérifier la liste des programmes de cuisson. En effet, chaque programme est rattaché à un niveau de pression bien défini en fonction des aliments que vous préparez. Ce type de casserole sous pression dispose également d’une fonction « maintien au chaud » qui conserve vos aliments à la bonne température après la cuisson, et ce, jusqu’à ce que vous passiez à table.

L'autocuiseur connecté

autocuiseur connecté

Appareil électroménager de dernière génération, la marmite sous pression connectée fait de plus en plus d’adeptes. Si vous souhaitez tenter cette nouvelle expérience en matière de cuisson, vous devez prendre en compte un certain nombre de critères. Vérifiez qu’en plus des recettes programmées, du départ de cuisson différé ou de l’option maintien au chaud, votre autocuiseur dispose également d’une connectivité Wi-Fi ou Bluetooth qui vous permet de le piloter à distance, à partir d’un smartphone ou d’une tablette.

L’autocuiseur connecté vous accompagne également dans la préparation de vos repas en calculant entre autres les proportions, soit par l’appareil lui-même, soit via une application dédiée.

Le prix

Dernier critère et non des moindres, le prix est un facteur très important qu’il ne faut surtout pas négliger lors de l’achat d’un autocuiseur. Vous l’aurez sans doute compris, le prix de votre appareil varie en fonction de différents paramètres, tels que la marque, le modèle, la capacité ainsi que les performances et les options supplémentaires.

Vous pouvez également retrouver l'ensemble des cocottes-minutes dans un comparatif.